Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: France, #vaccin #COVID19 : Pour qui ? Quand ? Comment ? Avec quels effets secondaires ?  (Lu 322 fois)

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 20.640
  • Proprio officiel chez oim !
France, #vaccin #COVID19 : Pour qui ? Quand ? Comment ? Avec quels effets secondaires ?
« le: lundi 18 janvier 2021, 17:22 »
le: lundi 18 janvier 2021, 17:22




Mise à jour du 27 février 2021 :

Depuis le 22 février, la vaccination est désormais ouverte à l’ensemble des personnes appartenant aux catégories suivantes :

  Les personnes âgées de 50 à 64 ans inclus, atteintes de comorbidités (dans leurs structures de soins ou chez leur médecin).
  Les personnes âgées de plus de 75 ans.
  Les résidents volontaires en EHPAD et USLD (directement dans leur établissement).
  Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation.
  Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de
travailleurs migrants.
  Les personnes en situation de handicap, vulnérables, hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés.
  Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans ou présentent une ou plusieurs des comorbidités suivantes :

    L’obésité (IMC>30),
    La BPCO et l’insuffisance respiratoire,
    L’hypertension artérielle compliquée,
    L’insuffisance cardiaque,
    Le diabète (de type 1 et de type 2)
    L’insuffisance rénale chronique,
    Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
    Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    La trisomie 21.
    Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement.

Les patients particulièrement vulnérables à la Covid sont les suivants :

    atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
    transplantés d’organes solides
    transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

    atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant :

    au moins deux insuffisances d’organes
    atteints de certaines maladies rares (voir liste sur le site du ministère de la santé)
    atteints de trisomie 21.


Mise à jour du 18 février 2021 :

La vaccination est désormais ouverte à l’ensemble des personnes appartenant aux catégories suivantes :

Les personnes âgées de plus de 75 ans (à partir de lundi 18 janvier).
Les résidents volontaires en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements.
Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation.
Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants.
Les personnes en situation de handicap, vulnérables, hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés.
Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans ou présentent une ou plusieurs des comorbidités suivantes :
    L’obésité (IMC>30),
    La BPCO et l’insuffisance respiratoire,
    L’hypertension artérielle compliquée,
    L’insuffisance cardiaque,
    Le diabète (de type 1 et de type 2)
    L’insuffisance rénale chronique,
    Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
    Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    La trisomie 21.

Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement.
Les patients particulièrement vulnérables à la Covid concernés sont les suivants :

    atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
    atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
    transplantés d’organes solides
    transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
    atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes
    atteints de certaines maladies rares (voir liste sur le site du ministère de la santé)
    atteints de trisomie 21.

Si vous êtes concerné, vous pouvez vous faire vacciner dès à présent dans un des centres de vaccination ouverts.


Mise à jour du 2 février 2021
Le 29 janvier 2021, l’Agence européenne du médicament (EMA) a rendu un avis favorable relatif au vaccin Oxford-AstraZeneca (ChAdOx1-nCoV19, AZD1222) contre la COVID-19. Le 1er février 2021, la Commission européenne a suivi cet avis et accordé une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle à ce vaccin pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans.
Les données présentées par l’EMA sont légèrement différentes de celles de l’analyse intermédiaire publiées par AstraZeneca dans un article de The Lancet (et reprises par l’Agence du médicament britannique dans son autorisation d’usage fin décembre 2020).

Selon l’EMA, ce vaccin offre un taux de protection de 59,5 % contre les formes légères à modérées de la COVID-19, soit plus faible que celui publié dans The Lancet (70,4 %). Concernant les hospitalisations pour forme grave survenues dans les 15 jours après la 2e injection, aucune n’a été observée dans le groupe vacciné contre 8, dont une particulièrement sévère, dans le groupe témoin, ce qui n'est néanmoins pas statistiquement suffisant pour conclure sur la protection contre les formes graves.

Aucune information n’est disponible concernant l’efficacité du vaccin AstraZeneca vis-à-vis des nouveaux variants de SARS-CoV-2.

Le 2 février 2021, la HAS a annoncé recommander ce vaccin aux personnes âgées de moins de 65 ans, en privilégiant deux populations : tous les professionnels de santé et du domaine médico-social, ainsi que les personnes âgées de 50 à 65 ans souffrant de comorbidités les exposant à des formes sévères de COVID-19.
De plus, du fait de la facilité de manipulation et de stockage de ce vaccin, la HAS recommande d’élargir les compétences vaccinales (aujourd’hui réservées aux médecins et aux infirmiers) aux pharmaciens et aux sages-femmes pour ce vaccin.


Mise à jour du 25 janvier 2021
Le vaccin de Moderna neutraliserait les variants anglais et sud-africain de la Covid-19

Dans un communiqué de presse paru le 25 janvier 2021 (ENG), la firme pharmaceutique assure que son vaccin conserve ses capacités neutralisantes face aux variants anglais et sud-africain du coronavirus.

La firme Moderna annonce également qu'elle travaille sur une nouvelle formule de son vaccin mRNA-1273, appelée mRNA1273.351, qui est destinée à lutter contre le variant sud-africain du coronavirus.


Mise à jour du 22 janvier 2021
La liste des pathologies pour les patients à risque de moins de 75 ans a été ajoutée.


Ca y est, cette fois c'est parti ! Le vaccin s'ouvre à la population.
Mais attention, c'est pas pour tout le monde et, en plus, y en a déjà presque plus...


Pour qui ?

Pour l'instant le vaccin est réservé aux personnes de plus de 75 ans et aux personnes à risque présentant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à Covid-19. Ces dernières devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge.

J'ai pu récupérer la liste des pathologies des patients à risque de moins de 75 ans. Cette liste est officielle et a été obtenue auprès d'un professionnel de la santé.
Les personnes de moins de 75 ans concernées par ce premier épisode vaccinal, doivent correspondre à cette liste de pathologies :

- Etre atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
- Etre atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
- Avoir été transplantées d'organes solides ;
- Avoir été transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
- Etre atteintes de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d'organes ;
- Etre atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d'infection (liste spécifique établie par le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale et les filières de santé maladies rares);
- Etre atteintes de trisomie 21.

Du coup, je ne fais pas partie de cette charrette. La prochaine peut-être ?


Pas pour qui ?

Et oui ! Comme pour tout médicament, il existe des contre indications.
Les principales contre-indications sont les suivantes :

Pour le vaccin Comirnaty® Pfizer/BioNTech et pour le COVID-19 Vaccine Moderna®, l’administration du vaccin pendant la grossesse n’est pas conseillée (sauf si un risque élevé de forme grave a été identifié lors de la consultation pré-vaccinale) les données de tolérance étant encore insuffisantes pour informer des risques de la vaccination pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

L’utilisation du vaccin Comirnaty® n’est pas recommandée chez les personnes présentant des antécédents de manifestations graves d’allergie de type anaphylactique.


Quand ?

Maintenant ! Ca commence ce jour, lundi 18 janvier 2021.


Comment ?

C'est là que ça se complique...
Soit tous les rendez-vous sont pris, soit il est impossible de joindre quelqu'un si on utilise le téléphone...
Et si on touche quelqu'un au téléphone, c'est pour s'entendre dire qu'il n'y a pas de place avant mars/avril.

Sur internet, il suffit d'aller du le site https://www.doctolib.fr/
Par téléphone, et pour ceux qui n'ont pas internet, bon courage puisque vous trouverez le N° adéquate sur le site https://www.sante.fr/centres-vaccination-covid.html qui est un site gouvernemental même pas terminé...
Le plus simple reste d'appeler votre mairie, vu que même les médecins/pharmaciens sont exclus de cette campagne de vaccination...


Effets secondaires :

Le gouvernement possède une plateforme sur laquelle les médecins et patients peuvent signaler les effets secondaires d'un médicament.
Il va sans dire, que le vaccin COVID semble particulièrement surveillé puisque toutes les semaines un résumé des effets secondaires rencontrés est édité.

Vous pouvez consulter ces divers bulletins à cette adresse :
https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Suivi-hebdomadaire-des-cas-d-effets-indesirables/(offset)/5[/b]]https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Suivi-hebdomadaire-des-cas-d-effets-indesirables/(offset)/5


Quand l'immunité collective sera atteinte ?

La vidéo suivante du média Le Monde explique très bien la problématique :




Petit bonus : Les 3 étapes essentielles de la fabrication d'un vaccin





Je le répète, ce topic sera maintenu à jour. ;)
Signaler au modérateur   IP archivée

Otomatic

  • Observateur
  • Pipelette pathologique
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1.027
  • Vieux geek assagi
      • Aviatechno
France, #vaccin #COVID19 : Pour qui ? Quand ? Comment ? Avec quels effets secondaires ?
« Réponse #1 le: mardi 19 janvier 2021, 11:25 »
le: mardi 19 janvier 2021, 11:25

Bonjour,

Pourquoi ça va pas vite ?

Parce qu'il y a plus de directeurs d'agences, quelque peu égocentriques, que de personnes sur le terrain

Avis de naissance
•   Le Ministère de la Santé,
•   La Direction Générale de la Santé,
•   La Direction de la Santé Publique,
•   Santé publique France,
•   La Direction de la Haute Autorité de Santé,
•   Les Directions des Agences Régionales de Santé,
•   La Direction de l'Agence Nationale Sanitaire,
•   La Direction de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé,
•   L'Agence Épidémiologie-France,
•   Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire,
•   L'Agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé,
•   Le Conseil Scientifique de la Présidence de la République,
•   Le Haut Commissariat de lutte contre les Épidémies,
•   Le Haut Conseil de Veille Sanitaire,
•   L'Agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale,
ont le plaisir de vous annoncer la naissance du petit dernier :
Le Haut Conseil d'Orientation pour la Stratégie Vaccinale.
Signaler au modérateur   IP archivée
« La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. » Friedrich Nietzsche.
« Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison. » Coluche

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 20.640
  • Proprio officiel chez oim !
France, #vaccin #COVID19 : Pour qui ? Quand ? Comment ? Avec quels effets secondaires ?
« Réponse #2 le: mardi 19 janvier 2021, 12:06 »
le: mardi 19 janvier 2021, 12:06

Des brêles, voilà ce que c'est, des brêles ! ::)

Et ils ont encore fait une couille, mais ils ont essayé de la cachée celle là.
Si ils ont bien commandé les doses de vaccins, ces imbéciles ont oublié de commander en parallèle les seringues ! :kk:

Ah c'est beau l'ENA, on y a apprend plein de trucs intéressants, j'en suis sûr, comme apprendre à tenir une fourchette. Mais la logistique ne semble pas être au programme. :it:
Signaler au modérateur   IP archivée
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.085 secondes avec 25 requêtes.