Attention ! Ne cliquez pas sur ce lien, c'est un piège à enfoirés du net !

Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Les paroles des chansons  (Lu 35 fois)

Laell

  • Observateur
  • Saint patron des orateurs
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 848
Les paroles des chansons
« le: lundi 09 janvier 2023, 16:03 »
le: lundi 09 janvier 2023, 16:03

J'ai pensé à Songe et aux personnes qui ne peuvent écouter les vidéos. Je trouve certains textes si beaux, qu'ils se passent de leur mélodie. Je me permets donc d'ouvrir ce sujet pour y déposer ces textes qui parlent à une partie de notre âme...

Je me suis tellement manquée - véronique sanson

C'est une histoire de folle qui commence vraiment bien
C'est devenu rock'n roll presque tous les matins
Et puis des jours ignobles ont saboté ma fête
J'ai cru que je devenais folle, j'ai su que je perdais la tête
Je me suis tellement manquée
Je me suis tellement fait de mal
J'ignorais tout des gens
Ça me paraissait normal
Je m'étais tellement trahie
J'avais rendu les armes
Et j'ai tout démoli
À cause d'une petite larme
C'était mon Lucifer qui tremblait devant moi
C'est pas que j'en sois bien fière
Mon hôte était à moi
Je pleurais des larmes de kirsch
Aux petites heures du matin
Dommage qu'il faille qu'on triche
Avec tous nos chagrins
Je me suis tellement blessée
Je me suis tellement maudite
Je me sentais violée
Diminuée et petite
Je m'étais tellement perdue
Dans une flamme allumée
J'ai une longueur d'avance
Sur toute l'éternité
Oh, j'ai du mal à vous le dire
Tellement honte d'en sourire, non
Heureusement que j'ai eu mal
Tout ça était fatal
Je me suis tellement volée
Je me suis tellement fait de mal
Ça me fait rire qu'à moitié
Ça me fait rire en silence
S'il me reste un sanglot
Une petite lampe allumée, dans mon âme
Je les offrirai aux autres
Je me suis pardonnée






Messages du même membre fusionnés car compris dans le délai d'édition
(Vous avez 30 minutes pour éditer).

Pour me comprendre - véronique sanson 

Pour me comprendre, il faudrait savoir qui je suis.
Pour me comprendre, il faudrait connaître ma vie
Et pour l'apprendre, devenir mon ami.
Pour me comprendre, il aurait fallu au moins ce soir
Pouvoir surprendre le chemin d'un de mes regards
Triste mais tendre, perdu dans le hasard.
Je l'ai connue toute petite dans les bras de sa grand-maman.
Dommage, dommage, j'aimais tellement son visage.
Pour me comprendre, il faudrait savoir le décor
De mon enfance, le souffle de mon frère qui dort
La résonance de mes premiers accords.
Mais pour me comprendre, il faudrait connaître mes nuits
Mes rêves d'amour et puis mes longues insomnies
Quand vient le jour, la peur d'affronter la vie.
Il y a peut être quelque part un bonheur dont j'aurai eu ma part.
Dommage, dommage, j'aimais tant certains paysages.
Pour me comprendre, il faudrait la connaître mieux
Que je ne pourrai, il faudrait l'aimer plus que moi
Et je vous dirai que je n'y crois vraiment pas.
Mais pour me comprendre, il faudrait avoir rencontré
L'amour, le vrai, vous comprenez le grand amour.
Et savoir qu'après à quoi sert de vivre encore un jour.
Signaler au modérateur   IP archivée
“Apprendre, partager, tant qu’y a de l’échange, y’a de l’espoir.”  Grand corps malade
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.062 secondes avec 22 requêtes.