Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 


Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Barbade : halte à l’imposition de la peine de mort à titre de peine obligatoire  (Lu 698 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.375
  • Proprio officiel chez oim !


La peine de mort conserve un caractère obligatoire pour les meurtres à la Barbade même si la dernière exécution date de 1984. La peine de mort à titre de peine obligatoire n’est pas conforme au droit international, dans la mesure où les juges qui doivent rendre leur verdict envers des personnes inculpées de certains chefs d’accusation ne peuvent prononcer que la peine capitale. Agissez auprès de Monsieur  Freundel Stuart, Premier ministre de la Barbade, pour que le pays mette un terme à l’imposition de la peine de mort à titre de peine obligatoire.

Lire également notre page : 11ème journée mondiale contre la peine de mort

Monsieur le Premier ministre,

Je vous écris à l'occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort pour vous demander instamment d'abroger les dispositions de la législation nationale qui imposent la peine de mort à titre de peine obligatoire, comme première mesure en vue de l'abolition de la peine de mort à la Barbade.
Un rapport d'Amnesty International de 2012 souligne que les faiblesses des systèmes judiciaires des pays anglophones des Caraïbes font naître, dans bien des cas, des doutes sur le bien-fondé des condamnations. Cette situation est particulièrement préoccupante à la Barbade où le système judiciaire ne laisse aucune latitude au juge appelé à rendre un verdict contre un prévenu reconnu coupable de meurtre.
Le nombre de crimes violents dans les pays des Caraïbes reste élevé et j'exprime ma profonde sympathie aux familles des victimes de ces crimes. Il n'existe, cependant, aucune preuve convaincante montrant que la peine de mort ait, par elle-même, un effet dissuasif sur la perpétration de crimes.
J'invite instamment votre gouvernement à prendre les mesures qui s’imposent, et à commuer toutes les sentences de peines de mort en peines d'emprisonnement. Je vous exhorte également à décréter un moratoire officiel sur les exécutions dans la perspective d'une abolition définitive de la peine de mort.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma haute considération.



Signez sur le site Amnesty France !

Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.137 secondes avec 25 requêtes.