Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 

La vie privée est sacrée !

Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: La peine de mort en 2014 - Une hausse alarmante pour un constat affligeant  (Lu 1778 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.375
  • Proprio officiel chez oim !

J'appréhendais ces chiffres. A l'image du bilan catastrophique des droits de l'homme en 2014, la peine de mort n'a pas "démérité", elle non plus...


En 2014, un nombre inquiétant de pays a recouru à la peine de mort pour répondre aux menaces réelles ou présumées contre la sûreté de l’État que représentent le terrorisme, la criminalité et l’instabilité interne.




UNE HAUSSE DES CONDAMNATIONS À CAUSE D’UNE « LUTTE CONTRE LE TERRORISME »

On a recensé une hausse de près de 500 condamnations à mort en 2014 par rapport à 2013, principalement en raison du pic constaté en Égypte et au Nigeria, où les tribunaux ont prononcé des condamnations collectives dans un contexte de conflit interne et d’instabilité politique.

Les pays symboliques de l'année 2014

Le Pakistan a repris les exécutions au lendemain du terrible attentat perpétré par les talibans contre l’école de Peshawar. Sept personnes ont été exécutées en décembre. Le gouvernement a promis d’exécuter des centaines de personnes condamnées à mort pour des infractions liées au terrorisme. Les exécutions se sont poursuivies à un rythme soutenu en 2015.

En Chine, les autorités ont recouru à la peine de mort dans le cadre de la campagne « Frapper fort » menée pour lutter contre les troubles qui secouent la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Au moins 21 personnes ont été exécutées en 2014 en lien avec différents attentats, tandis que trois personnes ont été condamnées à mort lors d’un procès collectif qui s’est déroulé dans un stade, devant des milliers de spectateurs.

Dans des pays comme la Corée du Nord, l’Iran et l’Arabie saoudite, les gouvernements continuent de se servir de la peine de mort pour éliminer la dissidence politique.

D’autres États ont fait usage des exécutions pour tenter de faire face de manière inappropriée aux taux de criminalité. En décembre, la Jordanie a repris les exécutions après une interruption de huit ans, et a mis à mort 11 hommes déclarés coupables de meurtre. Le gouvernement a fait savoir qu’il souhaitait ainsi juguler l’accroissement de la criminalité violente. En Indonésie, le gouvernement a annoncé qu’il prévoyait d’exécuter principalement des personnes condamnées pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, afin de faire face à une « situation d’urgence nationale » - promesse qu’il a tenue en 2015.


La peine de mort n’est pas la solution, elle participe au problème

Partout, se dessine une tendance inquiétante à recourir à la peine de mort pour lutter contre les menaces à la sûreté de l’État. La Chine, le Pakistan, l’Iran et l’Irak ont exécuté des personnes accusées de « terrorisme ».

Citation de: Salil Shetty
Secrétaire général d’Amnesty International
Alors qu’en 2014 les exécutions sommaires imputables à des groupes armés ont entaché la conscience mondiale comme jamais auparavant, il est consternant que les gouvernements multiplient les exécutions, réagissant de manière épidermique au terrorisme et à la criminalité.

Les gouvernements qui recourent à la peine de mort pour lutter contre la criminalité se leurrent. Aucun élément convaincant ne vient étayer l’idée que la menace d’exécution a un effet plus dissuasif sur la criminalité que d’autres formes de châtiment.



UN SOMBRE PALMARÈS

Une nouvelle fois, la Chine a procédé à elle seule à un plus grand nombre d’exécutions que tous les autres pays réunis. Amnesty International estime que des milliers de personnes y sont condamnées à mort et exécutées chaque année. Toutefois, il est impossible d’établir le chiffre réel, car ce type de statistiques y est classé secret d’État.

Les quatre autres pays ayant exécuté le plus grand nombre de prisonniers dans le monde en 2014 sont l’Iran (289 exécutions reconnues officiellement et au moins 454 non reconnues par les autorités), l’Arabie saoudite (au moins 90), l’Irak (au moins 61) et les États-Unis (35).

À l’exclusion de la Chine, au moins 607 exécutions ont eu lieu en 2014, contre 778 en 2013, soit une baisse de plus de 20 %.

En 2014, 22 paysont procédé à des exécutions, un nombre qui reste inchangé par rapport à 2013. On constate une nette diminution en 20 ans, depuis 1995, date à laquelle Amnesty International avait recensé des exécutions dans 41 pays. La tendance durable vers l’abolition de la peine capitale se confirme dans le monde.



LA PEINE DE MORT RÉGION PAR RÉGION


AFRIQUE SUBSAHARIENNE

L'évolution de la situation en Afrique subsaharienne fait ressortir de grandes avancées en 2014 : 46 exécutions ont été recensées dans trois pays, contre 64 exécutions dans cinq pays en 2013, soit une diminution de 28 %. À la connaissance d’Amnesty International, seuls trois pays – la Guinée équatoriale, la Somalie et le Soudan – ont procédé à des exécutions.

Madagascar a pris une mesure progressiste vers l’abolition : l'Assemblée nationale a adopté une proposition de loi abolissant la peine capitale le 10 décembre. Ce texte doit encore être promulgué par le président de la République avant d’entrer en vigueur.

 
AMÉRIQUES

Les États-Unis ont encore une fois été le seul pays du continent américain à avoir exécuté des prisonniers. Toutefois, le nombre d'exécutions enregistrées a diminué, passant de 39 en 2013 à 35 en 2014, ce qui reflète le déclin constant du recours à la peine de mort dans le pays au cours des dernières années. Seuls sept États ont procédé à des exécutions en 2014 (alors qu’ils étaient neuf en 2013). Quatre États – le Texas, le Missouri, la Floride et l’Oklahoma – étaient responsables de 89 % de l’ensemble des exécutions. L’État de Washington a déclaré officiellement un moratoire sur les exécutions au mois de février. Le nombre total de condamnations à mort prononcées dans la région  a baissé, passant de 95 en 2013 à 77 en 2014.

Lire aussi : L’Utah rétablit les pelotons d'éxécution


ASIE-PACIFIQUE

Dans la région Asie-Pacifique, le bilan était mitigé concernant l’application de la peine capitale en 2014. Des exécutions ont été recensées dans neuf pays, un de moins que l’année précédente. Le Pakistan a levé le moratoire sur l’exécution des civils. Trente-deux exécutions ont été recensées dans la région, mais ce chiffre ne tient pas compte de la Chine ni de la Corée du Nord, où il est impossible de confirmer les statistiques. L’Indonésie a annoncé la reprise des exécutions en 2015, notamment pour des infractions à la législation sur les stupéfiants.

La peine de mort demeurait pratiquement absente de la sous-région du Pacifique, bien que les gouvernements de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Kiribati aient pris des mesures en vue de reprendre les exécutions ou d’instituer la peine de mort.

Lire aussi : En Indonésie, risque d'éxécution pour 10 personnes dont 1 français

 
EUROPE ET ASIE CENTRALE

Le Bélarus, le seul pays de la région qui procède à des exécutions, a mis à mort au moins trois personnes en 2014, mettant fin à une interruption de 24 mois. Les exécutions ont été marquées par le secret, les familles et les avocats n’étant informées de l’exécution qu’après qu’elle ait eu lieu.

Lire aussi : la peine de mort au Bélarus

 
MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD

Le recours généralisé à la peine de mort au Moyen-Orient et en Afrique du Nord demeurait très préoccupant. L’Iran, l’Irak et l’Arabie saoudite étaient responsables à eux seuls de 90 % des exécutions confirmées dans la région, et de 72 % de toutes les exécutions recensées dans le monde (exception faite de la Chine).

En 2014, des exécutions ont été recensées dans huit pays, deux de plus qu’en 2013. Seize pays ont prononcé des condamnations à mort, ce qui représente une large majorité de pays de la région.

Agissez : Empêchez l’exécution d’un jeune iranien

Le nombre total des exécutions recensées dans la région a baissé, passant de 638 en 2013 à 491 en 2014. Ces chiffres n’incluent pas les centaines d’exécutions dont on sait qu’elles ont eu lieu en Iran, mais que les autorités n’ont pas reconnu officiellement. En 2014, elles ont reconnu 289 exécutions ; toutefois, selon des sources fiables, 454 autres exécutions ont eu lieu, ce qui porte le total à 743.



EN BREF EN 2014
  • Des États ont recouru à la peine de mort en vue de faire face à la criminalité, au terrorisme et à l’instabilité interne.
  • La nette augmentation du nombre de condamnations à mort est due en grande partie au pic observé en Égypte et au Nigeria – au moins 2 466 condamnations prononcées dans le monde, soit une hausse de 28 % par rapport à 2013.
  • Au moins 607 exécutions  ont été recensées en 2014, soit une baisse de près de 22 % par rapport à 2013 (à l’exclusion de la Chine, qui a exécuté un nombre de prisonniers plus élevé que l'ensemble des pays du globe réunis).
  • Des exécutions ont été recensées dans 22 pays en 2014, nombre inchangé par rapport à 2013.

> TELECHARGER LE RAPPORT COMPLET EN PDF

> AGISSEZ DÈS MAINTENANT CONTRE LA PEINE DE MORT EN IRAN

> AGISSEZ DÈS MAINTENANT CONTRE LA PEINE DE MORT AU JAPON



Source Amnesty international

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5.751
  • Chérie officielle chez oim !

Vais déménager dans un pays ou on a le droit de supprimer les dépressifs chroniques !
IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.375
  • Proprio officiel chez oim !

Songe ! Allons ! Ressaisis toi ! :gi:

Je savais qu'en 2015, cette année, le bilan de la peine de mort en 2014 serait lamentable.
Je le savais et pourtant, ça me fout en l'air comme si je l'apprenais à l'instant !

Réfléchis juste 10 secondes.
Je sais que tu es mal, je le sais.
Ce crabe qui te hante et te fait dire n'importe quoi, comme tu viens de le faire, devrait passer à la casserole. Bouffe le ! :ju:

Des gens t'aiment. Ils sont nombreux. J'en fais partie.
Prends la vie comme elle vient comme je le fais ! Il y a toujours pire, et même bien pire !

Mais surtout, ne viens pas me dire que tu souhaiterais "the death penalty" parce que là, ça m'énerve. :il:


Des centaines de personnes (pour ne pas dire milliers) sont mortes exécutées par leur patrie l'an dernier.
Qu'est-ce qu'elles ont fait pour mériter ça ? J'en sais rien (pour la plupart).
Est-ce qu'elles le méritaient ? Certainement pas !
Je suis contre la peine de mort, en toutes circonstances et quelque soit le crime ou délit commis.
D'autant plus que de nombreux innocents sont régulièrement exécutés sur l'autel de la justice... :kd:

Arrange toi pour ne pas faire partie des innocents assassinés "un peu trop vite", ça me fera plaisir. :)
IP archivée

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5.751
  • Chérie officielle chez oim !

Ne te m'éprends pas je suis moi aussi contre la peine de mort, mais  je serai volontiers pour l'euthanasie...
IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.375
  • Proprio officiel chez oim !

Bah oui, j'avais bien compris et je le sais.
Mais ne va pas t'imaginer qu'on va te zigouiller à l'oeil. C:-)

Ce topic est là pour rappeler les assassinats perpétrés par les états. :jr:
IP archivée

Rosa

  • Orateur confirmé
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 97
  • Attachée de dieu officielle chez oim !

ça fait froid dans le dos et dire que certains seraient pour remettre la peine de mort en France...

J'ai honte pour les Américains, se retrouver lié au Pakistan, à la Chine, à la Corée du Nord, à l'Arabie saoudite par une justice barbare ... mais quelle honte !
IP archivée

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5.751
  • Chérie officielle chez oim !

Tout est relatif .
IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.375
  • Proprio officiel chez oim !

Ca va, en France, le retour est impossible.
Avec les temps qui courent, c'est pas plus mal...

Quant aux USA, avec Obama qui va rendre sa place, faut voir qui va reprendre le flambeau...
IP archivée
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.169 secondes avec 25 requêtes.