Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 



Le SPAM n'est pas une fatalité.
Luttez contre le SPAM, signalez chaque SPAM reçu !

Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Inde : 2 sœurs condamnées à être violées. SIGNEZ POUR ELLES ! #moncorpsmesdroits  (Lu 665 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 16.718
  • Proprio officiel chez oim !

Le 30 juillet, dans le district de Baghpat de l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, un conseil de village composé uniquement d'hommes et ne résultant pas d'élections a ordonné qu'une femme dalit et sa sœur mineure soient violées et exhibées nues. Les deux sœurs et leur famille ont fui le village et sont maintenant à Delhi.
Inde, rassemblement pour la journée mondiale des droits des femmes © NOAH SEELAM/AFP/Getty Images


Le 24 mai 2015, Meenakshi Kumari, une femme de 23 ans, et sa sœur de 15 ans ont fui leur village dans le district de Baghpat avec leur famille. Elles craignaient d'être victimes de violences depuis que leur frère s’est enfui avec une femme mariée d'une famille jat, une caste dominante, « supérieure » à la leur. Le 30 mai, leur maison dans le village a été totalement mise à sac.

En savoir plus :  Mon corps, mes droits
Le 30 juillet, les membres d'un khap panchayat, un conseil de village composé uniquement d'hommes et ne résultant pas d'élections, ont ordonné que Meenakshi Kumari et sa sœur soient violées et exhibées nues, avec le visage noirci, à titre de châtiment pour les actions de leur frère.

La famille craint toujours pour sa sécurité. Un autre de leurs frères, Sumit Kumar, a dit :
Citation de: Sumit Kumar
Dans le Panchayat, la décision des Jats est définitive. Ils ne nous écoutent pas. La police ne nous écoute pas. La police a dit que n'importe qui pouvait être assassiné maintenant.


Ecrivez au directeur général de la police de l’Uttar Pradesh pour éviter l'irréparable.  SIGNEZ



Le 5 août, Meenakshi Kumari a déposé une requête devant la Cour suprême pour demander que les membres de sa famille soient protégés et puissent rentrer chez eux. La famille se dit également inquiète pour la sécurité de la femme jat qui s'est enfuie avec le frère des jeunes filles et qui serait enceinte de lui. Le père de Meenakshi Kumari a déposé une plainte devant la Commission nationale des droits humains et la Commission nationale pour les castes et tribus répertoriées, affirmant qu'ils ont été harcelés par la police et la famille de la caste dominante.

Le 18 août, la Cour suprême a ordonné aux autorités d'Uttar Pradesh de répondre à la requête avant le 15 septembre.

Citation de: Sumit Komar
Depuis la requête devant la Cour suprême, les villageois sont encore plus agressifs



Source Amnesty International France
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.284 secondes avec 26 requêtes.