Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 


Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Crise des réfugiés : pour un changement radical de politique. #refugié #migrant  (Lu 775 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.383
  • Proprio officiel chez oim !




LA PLUS GRAVE CRISE DEPUIS 70 ANS
 

Dans les 8 premiers mois de l'année 2015, 350 000 personnes ont atteint l'UE. Plus de 244 000 personnes sont arrivées dans les îles grecques. 90% d'entre elles venaient des pays déchirés par la guerre comme la Syrie, l'Afghanistan et l'Irak.

Cette situation est le résultat inévitable de la crise que traverse le monde. La plus grave crise des réfugiés depuis 70 ans. 80% de ces personnes sont accueillies par des pays voisins du leur, qui ne sont pas les plus riches de la planète.

Le degré de souffrance auxquels font face les réfugiés qui fuient la guerre et les violations des droits humains est à un niveau jamais atteint en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.






LES CONSÉQUENCES DRAMATIQUES DES CHOIX EUROPÉENS
 

Jusqu'à présent les dirigeants européens se sont concentrés sur le contrôle des frontières et la construction de barrières. Ils ont poussé les Etats voisins de l'UE à jouer le rôle de garde-frontière pour eux.

Nous assistons aux conséquences dramatiques de ces choix.

Une fois arrivée sur le territoire de l'UE, au prix de grands dangers et au risque de leur vie, le calvaire des réfugiés est loin d'être fini. La situation en Grèce et en Hongrie l'illustre tristement.

La diffusion récente de la photo qui a ému l'Europe a également rappelé de façon dramatique combien il était dangereux pour les réfugiés de trouver un refuge.

Depuis le début de l'année, 2800 personnes au moins ont perdu la vie en tentant de rejoindre notre territoire.



COMMENT RÉSOUDRE CETTE CRISE ?
 

Le 14 septembre prochain, un Conseil européen extraordinaire consacrés aux réfugiés réunira les ministres européens. Face à ce triste et honteux bilan de l'UE, il est temps que les Etats opèrent un changement radical de politique.
 

Voici les principales mesures que Amnesty International attend d'eux :

Renforcer l'assistance financière, technique et opérationnelle apportée aux Etats-frontières de l'UE (Hongrie, Grèce …). Cela permettra à ces Etats d'assurer des conditions d'accueil humaines aux réfugiés et d'accélérer l'examen de leur demande d'asile.

Répartir entre tous les Etats membres de l'UE, l'accueil des réfugiés et leur protection.Cette solidarité permettra de soulager les Etats qui sont aux portes de l'UE et qui accueillent un grand nombre de réfugiés. C'est dans ce cadre que la France accueillera 24.000 personnes sur deux ans.

Garantir l'accès au territoire de l'UE pour les réfugiés qui arrivent à nos frontières.Les Etats-frontières de l'UE doivent mettre fin aux refoulements immédiats des réfugiés. Ils doivent cesser de les maltraiter et d'utiliser une force excessive et non nécessaire à leur encontre. Ils doivent au contraire faciliter leur entrée sécurisée sur le territoire européen.

Ouvrir au profit des réfugiés, des voies légales et sécurisées, pour qu'ils rejoignent l'UE. Cette solution permettra d'éviter que les réfugiés soient obligés de prendre des routes dangereuses et remettent leur sort aux mains des trafiquants. Cela signifie entre autre augmenter le nombre de places de réinstallation, d'admission pour des raisons humanitaires et d'user plus largement des visas pour réunir les membres des familles.

> Télécharger le programme d'Amnesty International dans son intégralité


LE 14 SEPTEMBRE : UNE OCCASION D'AGIR POUR LA FRANCE

Bernard Cazeneuve se rendra au conseil européen qui se tiendra le 14 septembre. Ce jour-là, il doit porter la voix de nombreux citoyens en exigeant que des voies d'accès sures et sécurisées vers l'Union Européenne soient garanties pour les réfugiés.


Interpellez-le sur Twitter !



Source Amnesty International France
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.193 secondes avec 28 requêtes.