Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 



ATTENTION AUX TROLLS !
Signalez les en cliquant sur "signaler au modérateur" sous chaque post.
Ne leur faites jamais face sans fermer la bouche, c'est par là qu'ils déposent leurs oeufs !..
DON'T FEED THE TROLL! Ne l'oubliez jamais !



Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: #Irlande : Viol, grossesse à risque, l'avortement est exclu. #avortement  (Lu 788 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 16.718
  • Proprio officiel chez oim !

IRLANDE : Viol, grossesse à risque :
elles n'ont pas le droit à l'avortement
En Irlande, l'avortement est illégal sauf en cas de risque "réel et substantiel" pour la vie - et non la santé - de la femme. Concrètement, les femmes enceintes à la suite d'un viol ou d'un inceste, celles dont la santé est en danger ou qui présentent des malformations foetales mortelles, n'ont pas le droit d'avorter. Si ces femmes et jeunes femmes décident d'avorter, elles risquent une peine de prison de 14 ans et les professionnels de santé risquent, eux, d'être poursuivis.
L'Irlande ne peut maintenir une telle législation sur l'avortement : elle doit la réformer !
Signer la pétiton
#notacriminal
La loi irlandaise pousse de nombreuses femmes et jeunes filles à se rendre à l'étranger pour avorter. © Florian Zeidler.
L'Irlande est le seul pays européen - à l'exception de Malte, Andorre et Saint-Marin - à interdire l'avortement même en cas de viol, de malformation grave ou mortelle du foetus ou de risque pour la santé de la femme, en violation du droit international.
La loi irlandaise est l'une des plus restrictives au monde et contraint chaque année au moins 4 000 femmes et jeunes filles à se rendre à l'étranger pour y subir une interruption de grossesse, avec des conséquences considérables sur le plan psychologique, financier et physique. Celles qui ne peuvent pas effectuer le voyage se retrouvent privées des soins nécessaires ou risquent des sanctions pénales si elles avortent illégalement chez elles.
- Absence de soins médicaux
En vertu de la loi irlandaise, les médecins et les accompagnants à la grossesse n'ont même pas le droit de donner aux femmes des informations complètes sur l'intervention médicale dont elles ont besoin et sur la manière d'avorter en toute sécurité.
- Un climat de peur
La législation draconienne de l'Irlande a créé un climat de peur et certaines femmes fuient purement et simplement les médecins alors qu'elles ont un besoin crucial de conseils et d'assistance.
L'Irlande ferme les yeux quand les femmes vont avorter à l'étranger et ne se préoccupe pas des souffrances que cela engendre. Elle condamne les autres, les plus pauvres et les plus vulnérables, à devenir des criminelles parce qu'elles ont pris des décisions concernant leur propre corps, alors qu'il s'agit parfois d'une question de vie ou de mort.
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.096 secondes avec 26 requêtes.