Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 


Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Les pouponnières du IIIème Reich  (Lu 739 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 17.121
  • Proprio officiel chez oim !
Les pouponnières du IIIème Reich
« le: dimanche 30 mars 2014, 18:04 »



Histoire du plus grand programme eugénique de l'Allemagne nazie.

Le documentaire "Les pouponnières du IIIe Reich" révèle l'un des secrets les mieux gardés des nazis. Les étonnantes images d'archives et les témoignages font frémir et touchent profondément.

Les pouponnières du IIIe Reich retrace comment, en 1935, Adolf Hitler a exigé la mise en place d'une fabrique d'enfants aryens. Aujourd'hui âgés de 70 ans, certains rescapés ouvrent leur cœur. Leurs paroles rares expriment la souffrance subie et dévoilent comment ils assument ce cruel héritage.

En 1935, Adolf Hitler demande à l'un de ses bras droits, Heinrich Himmler, de mettre au point un concept machiavélique nommé "Lebensborn" (source de vie), des enfants conçus par le Reich et pour le Reich. Des parents sont sélectionnés pour engendrer de "purs Aryens". Des pouponnières sont créées en Allemagne afin que des femmes célibataires accouchent de leur progéniture. Mais, on le sait moins, ces maternités s'exportent dans les pays scandinaves, en Autriche, en Hollande, en Belgique et en France. Entre 1942 et 1945, la Norvège est devenue le premier lieu des permissions des soldats allemands. Pendant cette période, dix maternités y ont été installées et 10 000 enfants vont y naître.

Si les enfants présentaient un handicap, ils étaient euthanasiés; les autres étaient arrachés à leur mère et placés en famille d'accueil. Le 3 mai 1946, les GI américains découvrent dans la pouponnière bavaroise de Steinhöring des dizaines de bébés. Ils les réconfortent et les installent dans un couvent aux côtés des orphelins des camps de concentration.

Du 10 octobre 1947 au 10 mars 1948, le tribunal de Nurenberg a jugé les membres des SS chargés du programme de purification de la race. Personne n'a pu prouver leurs crimes et ils ont été relaxés…

Beaucoup d'émotion dans ce récit qui est un vibrant hommage aux 22 000 enfants maudits…




Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.133 secondes avec 25 requêtes.