Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

favicon Google Recherche avancée  

Stop SPAM !

Le SPAM n'est pas une fatalité.
Luttez contre le SPAM, signalez chaque SPAM reçu !

Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: USA : innocentés par des tests ADN après 30 ans de prison  (Lu 816 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.139
  • Proprio officiel chez oim !


Henri McCollum (photo) et son demi-frère Leon Brown avaient été condamnés en 1984 à la
peine de mort pour le viol et le meurtre d'une petite fille. © AP/Chuck Liddy



Deux demi-frères ont été innocentés mardi 2 septembre du viol et du meurtre d'une petite fille grâce à des tests ADN, après avoir passé trente ans en prison, et pour l'un dans le couloir de la mort dans l'Etat de Caroline du Nord.
Henry Lee McCollum, 50 ans, et son demi-frère Leon Brown, 46 ans, deux Noirs, étaient accusés d'avoir violé et tué Sabrina Buie en 1983 dans la petite ville de Red Springs. Les deux hommes, qui « souffrent de graves handicaps mentaux », étaient des adolescents de 19 et 15 ans à l'époque de leur arrestation.

La seule preuve présentée contre eux avait été « des faux aveux obtenus par la police », indiquent les avocats. Le jeune McCollum avait d'abord affirmé ne rien savoir du crime puis avait signé un aveu après « cinq heures d'interrogatoires intenses ». Les deux jeunes avaient été condamnés à mort en 1984, peine commuée plus tard à la perpétuité pour M. Brown. Ils avaient ensuite constamment clamé leur innocence.

" Terrifiant "

Le corps de la fillette de 11 ans avait été retrouvé dans un champ au milieu de cannettes de bière et de mégots de cigarettes. Des expertises ADN ont conduit à une nouvelle piste, celle d'un homme qui vivait à 100 mètres du champ où a été retrouvé le corps de la fillette.

Le suspect, Roscoe Artis, 74 ans, avait violé et tué dans la même ville une jeune fille de 18 ans, Joann Brockman, dont le corps avait aussi été retrouvé nu dans un champ, moins d'un mois après la mort de la fillette. L'homme, qui purge une peine de détention à perpétuité, n'avait néanmoins jamais été interrogé sur la mort de la fillette, selon les avocats. « C'est terrifiant de voir que notre système judicaire a laissé deux enfants handicapés mentaux aller en prison pour un crime qu'ils n'ont pas commis et y souffrir pendant trente ans », a indiqué Ken Rose, avocat du Centrer for Death Penalty Litigation à Durham, en Caroline du Nord, qui a représenté M. McCollum pendant vingt ans.

L'organisation Innocence Project a estimé à 317 le nombre de condamnés innocentés par des expertises ADN aux Etats-Unis, dont 18 dans le couloir de la mort. Quelque 70 % d'entre eux étaient des personnes de couleur.


Sources ECPM, Le Monde
IP archivée

Rosa

  • Orateur confirmé
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 97
  • Attachée de dieu officielle chez oim !
USA : innocentés par des tests ADN après 30 ans de prison
« Réponse #1 le: dimanche 28 septembre 2014, 19:39 »

Citation
après avoir passé trente ans en prison, et pour l'un dans le couloir de la mort

Je ne comprends pas ce genre de chose, que je trouve d'une cruauté incroyable. Soit, on est condamné à une peine de prison, quitte même à ce que soit prison à vie. Soit, on est condamné à la peine de mort. Mais on peut pas attendre 30 ans pour être exécuté ! C'est dégueulasse !
Citation
Les deux hommes, qui « souffrent de graves handicaps mentaux », étaient des adolescents de 19 et 15 ans à l'époque de leur arrestation.
Comment on peut, dans une société civilisée, condamner un être humain handicapé mental à la peine de mort ou la prison à vie ? Comment on peut condamné des adolescents à une peine pareille ? Notamment pour celui de 15 ans ? Est-ce que la société civilisée ne croit pas à la possibilité de changement, de ré-éducation, de ré-habilitation, de rédemption (si on est religieux) ?
A ce demander qui est le plus criminel dans ce genre de condamnation !
Citation
La seule preuve présentée contre eux avait été « des faux aveux obtenus par la police », indiquent les avocats.
Oui, et puis sans doute aussi, que la preuve pour le jury c'était qu'ils étaient noirs et la (malheureuse) victime (qui n'a donc jamais obtenu justice du fond de sa tombe, et sa famille aussi) devait être blanche.
Citation
Les deux jeunes avaient été condamnés à mort en 1984
Comment peut-on condamné à mort des handicapés mentaux dans un pays civilisé ? Comment peut-on condamné un adolescent mineur qui a même pas le droit de boire de l'alcool (et c'est tant mieux) selon les règles de ce pays civilisé ?
Citation
Le corps de la fillette de 11 ans avait été retrouvé dans un champ au milieu de cannettes de bière et de mégots de cigarettes.
Un crime aussi horrible aurait mérité que les policiers se donnent un peu plus de mal pour que justice soit rendu et le ou les vrais coupables arrêtés et condamnés !
Citation
Le suspect, Roscoe Artis, 74 ans, avait violé et tué dans la même ville une jeune fille de 18 ans, Joann Brockman, dont le corps avait aussi été retrouvé nu dans un champ, moins d'un mois après la mort de la fillette.
Étrange qu'il n'a pas été inquiété dès le départ. Trop difficile sans doute à l'époque de prouver sa culpabilité, ça devait être bien plus facile de s'en prendre à deux gamins qui plus est handicapés mentaux !
Citation
« C'est terrifiant de voir que notre système judicaire a laissé deux enfants handicapés mentaux aller en prison pour un crime qu'ils n'ont pas commis et y souffrir pendant trente ans »
Un "système judiciaire" qui n'a pas grand chose à envier au pire criminel des USA.
Citation
L'organisation Innocence Project a estimé à 317 le nombre de condamnés innocentés par des expertises ADN aux Etats-Unis, dont 18 dans le couloir de la mort. Quelque 70 % d'entre eux étaient des personnes de couleur.
Voilà, une des raisons pour laquelle je serais toujours contre la peine de mort !
IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.139
  • Proprio officiel chez oim !
USA : innocentés par des tests ADN après 30 ans de prison
« Réponse #2 le: dimanche 28 septembre 2014, 22:48 »

Les USA ont toujours bafoués les traités internationaux en jugeant les mineurs comme des adultes dans certaines circonstances, en déclarant des fous pénalement responsables, etc...
Ils s'imaginent que tout leur est permis, surtout si la personne en face n'est pas blanche.

Concernant les 30 ans qu'ils ont fait, j'imagine qu'ils ont du faire de nombreux recours contre leur condamnation à mort, ce qui peut expliquer que ça a trainé.
Tant mieux quand on y pense ! Si ils avaient été exécutés, il y a de fortes chances que la justice américaine aurait refusé de reconnaitre son erreur et, aujourd'hui, en plus d'être morts, ils seraient coupables.

Bon ! Le coup du gars qui avait déjà assassiné une gamine et qui n'a pas été inquiété une seconde reste un peu en travers de la gorge... Mais bon, c'est le rêve américain !

IP archivée
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.117 secondes avec 22 requêtes.