Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

favicon Google Recherche avancée  

private life

Vous êtes soucieux de votre vie privée ?
Activez ou désactivez les boutons de réseaux sociaux en 3 clics.



Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Le protocole BitTorrent, c'est quoi ?  (Lu 513 fois)

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14.855
  • Proprio officiel chez oim !
Le protocole BitTorrent, c'est quoi ?
« le: samedi 08 octobre 2016, 16:50 »





Aujourd'hui, quand on dit "BitTorrent", tout le monde s'affole.
On entend des absurdités comme "BitTorrent, c'est l'outil des voleurs".
C'est faux ! C'est archi faux !

Le protocole BitTorrent a été inventé pour ne pas avoir à posséder des serveurs entièrement dédiés au téléchargement.
Je vais essayer de vous expliquer simplement.

Il existe des univers, sur le net, où tout est gratuit. On appelle ça le monde "GNU" ou Linux pour simplifier à l'extrême.
Faire du gratuit, c'est simple, il suffit de le vouloir.
Mais mettre à disposition de tous ce que l'on a codé avec ses petits doigts devient beaucoup plus difficile. Un serveur de téléchargement, c'est pas gratuit !
Même les universités qui misent sur le "tout gratuit" n'ont pas les moyens matériel pour partager. Elles n'ont pas de serveurs suffisamment solides et la bande passante pour faire face aux demandes.
La bande passante, c'est le débit dans les tuyaux du net. C'est ce qui fait que vous téléchargerez en 2 minutes ou 6 en mois. La bande passante s'achète et elle coute très cher.

C'est là qu'est née l'idée où chaque téléchargeur deviendrait partageur à son tour.
Le monde "GNU" du tout gratuit avait un problème (je prends cet exemple du monde gratuit "GNU"/Linux parce-qu'ils le méritent bien). Il n'avait pas l'argent nécessaire pour acheter des serveurs dédiés au téléchargement et encore moins pour acheter de la bande passante.
Il a donc eu une idée géniale ! Le protocole BitTorrent !

BitTorrent a été créé dans un but simple. Chaque téléchargeur devient partageur. Il n'est plus nécessaire de posséder des serveurs, chaque téléchargeur est un serveur à lui seul et il devient un maillon essentiel du gratuit pour tout le monde ! C'est aussi simple que cela. Mais il faut aussi rester en ligne ! Sinon, la chaine du partage est rompue...

BitTorrent n'est pas un protocole destiné à dévaliser les chanteurs et autres acteurs ! C'est une idée géniale où chacun devient acteur du web à part entière.
Lorsque vous téléchargez un fichier (légal, bien sûr) via le protocole BitTorrent, vous participez à l'aventure du net gratuit, restez en partage ! Le protocole BitTorrent est là pour ça. Il n'y a ni récompense, ni rémunération. Juste le plaisir d'avoir agit pour le monde du gratuit.

L'argent, c'est quoi ?
C'est cet objet de convoitises qui nous fait cavaler comme des chiens tous les jours.
Oubliez l'argent, une fois dans votre vie, et participez au protocole BitTorrent !

De toute façon, votre fournisseur d'accès ne jure que par une chose, une seule : La non utilisation de votre accès internet.
Vous payez entre 20 et 40€ (en France) pour un simple accès web (je ne compte pas la télé). Utilisez votre bande passante tout le temps ! Vous avez payé pour ça !


Une petite vidéo pour finir de convaincre les incrédules que le protocole BitTorrent n'est pas le diable...
IP archivée

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5.109
  • Chérie officielle chez oim !
Le protocole BitTorrent, c'est quoi ?
« Réponse #1 le: jeudi 17 novembre 2016, 11:07 »

 :js:
IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14.855
  • Proprio officiel chez oim !
Le protocole BitTorrent, c'est quoi ?
« Réponse #2 le: jeudi 17 novembre 2016, 11:11 »

Ben oui, je sais. :iz:
IP archivée
Pages: [1]   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.069 secondes avec 22 requêtes.