Attention ! Ne cliquez pas sur ce lien, c'est un piège à enfoirés du net !

Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

 
Pages: [1] 2  Toutes   En bas

Auteur Sujet: La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales  (Lu 3580 fois)

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« le: dimanche 16 juin 2013, 09:49 »
le: dimanche 16 juin 2013, 09:49






Si vous aimez ce qui ce passe là haut ou en bas vu de là haut, ceci devrait vous plaire.
Il s'agit d'une vidéo en LIVE de l'ISS. ;)

Si vous avez un écran bleu ou rouge, patientez ! Cela signifie que la station ne se trouve pas au dessus d'une station de réception.
Si votre écran est noir, c'est que la station survole une zone où il fait nuit... Observez quand même !
Vous pourrez y voir la foudre vue de l'espace, par exemple.
Sinon, admirez la planète (de jours cette fois ;) )! De temps à autres, vous pourrez assister à de magnifiques levés de soleil !





Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
Re: La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #1 le: lundi 26 novembre 2018, 20:06 »
le: lundi 26 novembre 2018, 20:06

Éloignons-nous un peu de la Terre pour aller sur Mars.
Ne ratez pas l'atterrissage de la sonde InSight sur la planète rouge, ce soir, 26 novembre 2018 à 20h47 (heure de Paris) ! :if:




Cette chaine Youtube est celle de la NASA en direct. Vous pourrez donc revenir ici pour voir si la NASA à quelque chose à dire en LIVE.
Attention au décalage horaire ! C'est moins 6 heures pour le siège social de Washington sur le cadran.
Ben oui, la NASA est en Amérique du nord. Au nord, on a les Américains du Canada et, au sud, les Américains des États-Unis d'Amérique.
Mais si vous connaissez ! Si je vous dis NSA, hein ? Et ben c'est américain.


Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #2 le: mardi 27 novembre 2018, 18:20 »
le: mardi 27 novembre 2018, 18:20

Voici l'arrivée de InSight, pour ceux qui l'ont raté (ben oui, y a pas d'images depuis l'aéroport de Mars, vu qu'il n'y a pas encore d'aéroport sur Mars...).





Par contre, il existe un problème. Ceci a été présenté comme la première superbe photo de Mars prise par la sonde InSight :






Franchement, qu'est-ce qu'on voit ?
On voit un objectif photographique qui a été "éclaboussé" par des résidus de combustion. Mais d'où viennent ces résidus ? Je vous explique.
Quand on atterri sur Mars, on le fait d'abord en parachute. Malheureusement, on ne peut pas garder le parachute jusqu'au sol, il faut s'en débarrasser à une altitude assez haute. Sinon, si le parachute était utilisé tout du long, jusqu'au sol, il se poserait sur la sonde.
Vous imaginez le bordel avec une sonde spatiale de plusieurs millions de dollars empêtrée dans un parachute ?

Voilà pourquoi le parachute est uniquement utilisé pour ralentir la chute de l'engin, pas pour le poser. A haute altitude, on se débarrasse de ce parachute pour qu'il ne vienne pas foutre la merde au sol.
Quand il n'y a plus de parachute, le reste de l'atterrissage s'effectue à l'aide de "mini fusées" à poussée inverse (ou peut dire des rétro-fusées). Ces fusées sont destinées à ralentir au maximum la chute de l'engin pour le poser "en douceur" sur le sol.
Pour info, les 2 derniers essais Français pour se poser sur Mars se sont soldés par un crash suivi immédiatement de la fin de la mission...

Donc, la sonde InSight est sur Mars, tout va bien. Mais je pense que tout ne va pas si bien que ça...
Regardez la photo. Elle est "éclaboussée", comme si la sonde était passée à fond dans une flaque de boue.

Ces éclaboussures, ça ne peut être que les fusées destinées à ralentir la chute de la sonde.
Si les objectifs photo ont été exposés trop tôt, lorsque la sonde atterrissait, lorsque les fusées fonctionnaient, dégageant une mélasse en fusion en guise de pot d'échappement ou des matériaux portés à très haute température, ils se sont déposés sur l'objectif voir même incrustés au vu des températures en jeu. Cela peut aussi être du sable martien porté à une température suffisante pour s'incruster dans l'objectif photo de InSight.

Cet appareil photo n'était pas destiné qu'à l'atterrissage, on le voit, l'horizon est présent et la NASA présente ça comme la première photo de la sonde au sol.

J'espère vraiment que la mission n'est pas foutue, ce serait dommage.
Ceci dit, vu que cette sonde est là pour étudier le sous-sol martien, son appareil photo peut faire figure de gadget.
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #3 le: samedi 08 décembre 2018, 03:56 »
le: samedi 08 décembre 2018, 03:56

On a enfin des nouvelles, il était temps ! :jq:




Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #4 le: samedi 08 décembre 2018, 13:59 »
le: samedi 08 décembre 2018, 13:59

J'ai retrouvé une petite vidéo bien intéressante.
C'est la rencontre d'une étoile avec un trou noir qui se termine dans un grand chaos.

Bien entendu, ça n'a jamais été observé, il s'agit d'une simulation.
De toute façon, avec les jets de "sursauts gamma" générés par l'engin (le trou noir), il ne vaut mieux pas trainer dans le coin. Et passer à 10 années lumières de là, c'est trainer dans le coin !

Au tout début de la vidéo, on peut repérer le trou noir grâce à la lentille gravitationnelle qu'il génère. Ces machins là sont tellement massifs que leur présence est souvent révélée par une lentille gravitationnelle.
Une lentille gravitationnelle, c'est tout simplement la lumière qui nous parvient mais déviée par la masse colossale du trou noir, donc de son attraction énorme.

Et maintenant, place au spectacle ! :)
Attention, tenez vous à plusieurs dizaines d'années lumière de distance sinon vous serez rayés de la carte par la faute des sursauts gamma !





Signaler au modérateur   IP archivée

lane

  • Observateur
  • Orateur balbutiant
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #5 le: jeudi 07 février 2019, 10:57 »
le: jeudi 07 février 2019, 10:57

Super ! futura science j'aime bien ce site !
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #6 le: jeudi 07 février 2019, 12:50 »
le: jeudi 07 février 2019, 12:50

Quand ça parle de science, j'aime toujours. :)
Signaler au modérateur   IP archivée

lane

  • Observateur
  • Orateur balbutiant
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #7 le: vendredi 08 février 2019, 18:15 »
le: vendredi 08 février 2019, 18:15

Je peux poster un nouveau sujet sur l'IA ?
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #8 le: vendredi 08 février 2019, 18:44 »
le: vendredi 08 février 2019, 18:44

Bah oui, pourquoi ? :iz:
Signaler au modérateur   IP archivée

lane

  • Observateur
  • Orateur balbutiant
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #9 le: samedi 09 février 2019, 12:07 »
le: samedi 09 février 2019, 12:07

Bah oui, pourquoi ? :iz:



J'essaie de connaitre vos goûts !!! en général dans les autres forums ca n'est pas le cas ! ici vous êtes intelligents j'ai l'impression !!!  :iq: :hc:
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #10 le: dimanche 10 février 2019, 08:57 »
le: dimanche 10 février 2019, 08:57

Ouais, je suis un gros timide. O:-)
J'ai peur des filles, quelle plaie ! :je:


J'essaie de connaitre vos goûts !!! en général dans les autres forums ca n'est pas le cas !

Tu parles de quels forums ?
ForumFR ? JVC ? :-\
Si c'est ça, c'est vrai que ces forums ne sont pas des exemples de tolérance et d'intérêt pour son prochain... (j'allais dire amour de son prochain, mais faut pas déconner non plus. ^-^)
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #11 le: lundi 23 septembre 2019, 22:11 »
le: lundi 23 septembre 2019, 22:11

Pour les imbéciles qui s'imaginent que Apollo 11 est du cinéma : ::)




La descente complète : [ENG]




Les communications radio : [ENG]




Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #12 le: mardi 04 mai 2021, 20:09 »
le: mardi 04 mai 2021, 20:09




Attention, on va prendre le dernier étage d'une fusée chinoise sur la tronche ! :kk:

Il y a quelques jours, la fusée chinoise Long March 5B faisait parler d'elle.
Elle avait mis en orbite Tianhe, le premier module de la future station spatiale chinoise. Son étage principal aurait alors du effectuer des manœuvres pour une rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre.
Mais rien ne s'est passé, condamnant le reste de la fusée à une collision prochaine avec la surface de notre planète. Le souci, c'est que cette rentrée est prévue aux alentours du 9 avec une précision de plus ou moins 28 heures !

Inutile de dire qu'avec une telle précision personne ne sait quand et où va retomber cette étage...
La taille de l'engin est de 30 mètres de long et de 5 mètres de diamètre filant à plus de 20.000 Km/h.


Vous pouvez suivre l'orbite du bidule à cette adresse : (Ce site est victime de son succès et les temps de chargement son longs)
https://orbit.ing-now.com/satellite/48275/2021-035b/cz-5b/

Sinon vous avez cette adresse pour vous consoler si la première ne répond pas :
https://aerospace.org/reentries/cz-5b-rocket-body-id-48275


Ceci dit, pas de panique, elle ne devrait pas toucher la France et les pays du Nord de L'Europe (Belgique, Allemagne, etc...)
Par contre, les espagnols, portugais, italiens, peuvent s’inquiéter... L'idéal serait qu'elle tombe en Syrie sur Al-Assad, ce serait la faute à personne ou aux chinois si on cherche la petite bête. :aa
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #13 le: samedi 26 juin 2021, 18:41 »
le: samedi 26 juin 2021, 18:41




Voilà une semaine environ que le telescope Hubble ne marche plus. Il est touché par un souci informatique. :gk:

La NASA essaye de trouver quel est ce souci et redémarrer l'engin.
C'est comme sur Terre avec nos ordinateurs, la NASA tente des redémarrages sans échec, puis l'allumage successif de chaque élément de l'ordinateur, afin de diagnostiquer la panne.
Cet ordinateur a été prévu en redondance, ce qui signifie qu'il existe en double exemplaires pour prévoir ce type de problème. Mais voilà maintenant plusieurs années que ce telescope n'a pas été entretenu, depuis l'abandon du programme de la navette spatiale américaine.
Il ne faut pas non plus oublier que l'ordinateur embarqué sur Hubble date du début des années 1980. Ce n'est pas une foudre de guerre...

Si Hubble a besoin d'une réparation, ce sera terminé pour lui, il ne sera pas réparable. Seule la navette spatiale américaine avait été prévue pour "attraper" Hubble et "bricoler" dessus si besoin est.

Espérons que la NASA va réussir à faire repartir cet engin. Son successeur, prévu depuis un bon moment, ne fait que accumuler les retards.
Perdre Hubble aujourd'hui serait une énorme perte pour la science...
Signaler au modérateur   IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Moulin à paroles
  • ********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 21.052
  • Proprio officiel chez oim !
La station spatiale internationale en LIVE et d'autres infos spatiales
« Réponse #14 le: lundi 28 juin 2021, 19:29 »
le: lundi 28 juin 2021, 19:29

Voilà maintenant 2 semaines que Hubble ne fonctionne plus.

Pour info, voici ce que la NASA déclare : (déclaration traduite de l'anglais)


La NASA continue de diagnostiquer un problème avec l'ordinateur de charge utile du télescope spatial Hubble après avoir effectué une autre série de tests les 23 et 24 juin. L'ordinateur de charge utile s'est arrêté le 13 juin et le vaisseau spatial a cessé de recueillir des données scientifiques. Le télescope lui-même et ses instruments scientifiques restent en "bonne santé" et sont actuellement dans une configuration sûre.

Le vaisseau spatial possède deux ordinateurs de charge utile, dont l'un sert de sauvegarde, qui sont situés sur l'unité d'instrumentation scientifique et de commande et de traitement des données (SI C&DH). Les deux ordinateurs de charge utile sont constitués de plusieurs pièces matérielles, notamment :
  • Un module de traitement central (CPM), qui traite les commandes qui coordonnent et contrôlent les instruments scientifiques.
  • Une interface standard (STINT), qui relie les communications entre le CPM de l'ordinateur et les autres composants.
  • Un bus de communication, qui contient des lignes permettant de transmettre des signaux et des données entre les matériels.
  • Un module de mémoire active, qui stocke les commandes opérationnelles des instruments. Il y a trois modules supplémentaires qui servent de sauvegarde.

Les tests supplémentaires effectués les 23 et 24 juin comprenaient la mise en marche de l'ordinateur de secours pour la première fois dans l'espace. Les tests ont montré que de nombreuses combinaisons de ces pièces matérielles de l'ordinateur de charge utile principal et de secours ont tous connu la même erreur : les commandes d'écriture ou de lecture de la mémoire n'ont pas abouti.

Comme il est très improbable que tous les éléments matériels individuels aient un même problème, l'équipe examine maintenant d'autres matériels comme étant les coupables possibles, notamment l'unité de commande/formateur de données scientifiques (CU/SDF), un autre module du SI C&DH. L'unité de commande formate et envoie des commandes et des données à des destinations spécifiques, notamment les instruments scientifiques. Le SDF formate les données scientifiques des instruments scientifiques pour les transmettre au sol. L'équipe examine également le régulateur de puissance pour voir si les tensions fournies au matériel ne sont pas ce qu'elles devraient être. Un régulateur de puissance assure une alimentation en tension constante et régulière. Si la tension est hors limites, cela pourrait causer les problèmes observés.

Au cours de la semaine prochaine, l'équipe continuera à évaluer le matériel de l'unité SI C&DH afin d'identifier si quelque chose d'autre peut être à l'origine du problème. Si l'équipe détermine que le module CU/SDF ou le régulateur de puissance est la cause probable, elle recommandera de passer au module CU/SDF de secours et au régulateur de puissance de secours.

Lancé en 1990, Hubble observe l'univers depuis plus de 31 ans. Il a contribué à certaines des découvertes les plus significatives de notre cosmos, notamment l'accélération de l'expansion de l'univers, l'évolution des galaxies dans le temps et les premières études atmosphériques des planètes au-delà de notre système solaire.


Plus d'infos sur le site dédié à Hubble :
https://hubblesite.org/

Signaler au modérateur   IP archivée
Pages: [1] 2  Toutes   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.092 secondes avec 25 requêtes.