Chez oim, forum libreChez oim, forum libre

favicon Google Recherche avancée  

Sans gluten

Ce site web est garanti sans gluten !
(Peut contenir des traces d'oeuf, de fruits à coque, de lait, de crustacés, de végétariens)



Pages: [1] 2  Toutes   En bas

Auteur Sujet: Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse  (Lu 2127 fois)

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43

Ce topic s'adresse en particulier à Alex qui a l'air de connaître la médecine. Je voulais savoir si tu connaissais des études, des dossiers ou n'importe quoi qui décrit précisément l'évolution d'une cellule cancéreuse? (j'aimerais savoir en particulier quelles sont les différences entre une cellule cancéreuse et une cellule normale au niveau microscopique).


IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #1 le: mercredi 09 mars 2016, 16:13 »

Au microscope, on ne voit rien.
Une cellule cancéreuse, c'est une cellule qui a muté. Son ADN à subit une mutation.
Manque de bol, c'est une mutation "erronée". La cellule se développe de façon totalement anarchique.

Dans la nature, ça va. Les mutations qui sont des erreurs conduisent à la mort de l'individu.
Regarde Tchernobyle. Il n'existe aucune espèce animale "mal foutue" dans la zone interdite parce qu'une mutation trop mal fichue conduit à la mort de l'individu. La sélection naturelle fait son oeuvre.

Mais chez nous, les humains, on s'acharne à traiter les mutations. Alors ça donne des résultats bizarres. :iq:

Sinon, chez Google, tu peux trouver des documents scientifiques, universitaires, et tout, et tout ici :
https://scholar.google.fr
Google Scholar est une mine sans fond de science ! :if:

IP archivée

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #2 le: mercredi 09 mars 2016, 20:36 »

Ok je vais éplucher tout ça lentement. Merci pour le scholar google je connaissais pas, mais ça a l'air bien mieux que ce qu'on trouve sur google tout simple.
(j'ai déjà vite fait cherché des infos sur les cellules cancéreuses, à part le mot dysfonctionnement de la cellule et apoptose j'ai rien vu de bien précis du coup je cherche plus pointu).
Par contre je trouve cela étrange qu'on ne voit rien au niveau cellulaire, quand c'est un cancer dû à des radiations, je veux bien, mais la plupart des cancers sont dus à des substances chimiques le plus souvent, et je me suis figuré que ces substances d'une manière ou d'une autre pénétrait la cellule, ce qui crée le dysfonctionnement à la base... j'aimerais trouver une confirmation de ça. Ou alors je me goure mais je vois pas dans ce cas comment on peut étudier un cancer si on ne peut déceler qu'une cellule et sa modification génétique... Et si la cellule n'est pas "l’œil du cyclone" alors c'est la lymphe qu'il faut étudier (et là c'est bien plus simple à travailler).
IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #3 le: mercredi 09 mars 2016, 21:13 »

Si tu entres "Tuto cancer du poumon" sur Google Scholar, tu risques d'être déçu.

Des substances provoquent des mutations et donc, des risques de cancer. Quand il y a cancer, il y a déjà eu mutation.
Il ne faut pas chercher ni observer la cellule X qui va muter quand ça lui plaira.
IP archivée

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #4 le: jeudi 10 mars 2016, 11:19 »

Ah d'accord. Et en fait on ne peut pas vérifier si les cellules quand elles se font agresser par des substances dangereuses?
IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #5 le: jeudi 10 mars 2016, 11:53 »

A vrai dire, une substance X est mutagène pour un organe Y (donc un ensemble de cellules).
On ne peut pas garantir que les cellules vont muter, et donc partir vers un cancer.

C'est des statistiques, ni plus, ni moins. Beaucoup de facteurs entrent en jeu !
Le sexe, l'origine raciale, l'hygiène de vie, des prédispositions génétiques, etc. vont faire que tu muteras ou pas.
Regarde les fumeurs, ils ne mutent pas tous et donc ne développent pas tous un cancer.

Les seuls documents que tu trouveras, ce sera des études statistiques. Tel pourcentage de la population développe un cancer en présence d'un agent mutagène X.

Si tu veux voir un cancer se développer, il te faut des cellules cancéreuses. Sinon, si tu attends qu'une cellule mute, tu as des chances qu'elle ne le fasse pas...
De plus, au niveau de la séquence génétique, tu ne verras rien. Un cancer, c'est une altération du code génétique, mais ce n'est pas visible comme on le souhaiterait.
On dispose de marqueurs radioactifs qui révèlent les mutations ou une prédisposition, mais ça ne va plus loin.

IP archivée

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #6 le: jeudi 10 mars 2016, 12:04 »

Oui je vois.
Mais parmi les études menées, a-t-on jamais pensé à prendre des cellules (par exemple prélevées sur des animaux de laboratoire - bien que je sois contre cela c'est qui se fait souvent) et à les mettre en "contact" avec des ondes, ou bien des substances dangereuses, et à observer le comportement des cellules isolées / des cellules de la souris?

Et dans le même ordre d'idée, n'a-t-on jamais pensé à prendre des cellules cancéreuses (ou des animaux ayant un cancer) en contact avec des substances qui pourrait agir dessus (tout simplement détruire la cellule, ou autre, sans que ça n'affecte tout l'organisme comme lors d'un traitement par chimiothérapie ou avec des ondes)?
IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #7 le: jeudi 10 mars 2016, 12:17 »

Bien sur que oui qu'on le fait, tu penses bien qu'il ne peut pas en être autrement.
C'est des études qui se font sur des souris, des rats, des chiens, des cochons, etc. Bref, des mammifères !

Quand on essaye de créer le cancer, on fait des statistiques. Ca nous permet de déterminer des seuils tolérables par l'organisme sans trop de risques.

Sinon, quand on a "réussi" à créer le cancer. On teste diverses molécules et/ou radiothérapies sur ces animaux pour voir ce que ça donne.

C'est dégueulasse comme tout, mais les animaux sont présents partout où la médecine est là. On utilise même des animaux pour des produits cosmétiques !
Est-ce que le dernier rouge à lèvre est sans danger ? C'est un animal qui le dira ! :kd:

IP archivée

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Messages: 5.250
  • Chérie officielle chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #8 le: samedi 19 mars 2016, 09:13 »

 :o Depuis quand Hikari tu t’intéresses au développement des cancers. Il y a quelques temps tu m'avais balancé que je le méritais bien ...

Et qu'il suffisait de s'envoyer du bicarbonate de sodium par voie rectale pour le soigner ...

La seule chose que je sais c'est que nous sommes tous porteurs de cellules cancéreuses chez certains elles arrivent à se développer, chez d'autres pas .


Je dois être un terrain de jeu bien accueillant pour les crabes,  pff on dit jamais 2 sans 3 alors j'attends !
IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #9 le: samedi 19 mars 2016, 10:05 »

Hika a cette faculté de commencer un truc puis de passer à autre chose en laissant le premier sujet de côté. Résultat, il n'arrive pas à apprendre quoi que ce soit. :iz:
IP archivée

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #10 le: dimanche 10 avril 2016, 10:11 »

Réponse à Songerie: je ne vais pas revenir sur ce genre de chose ça évitera les redites, hein? Moi-même il y a de fortes chances que plus tard (enfin, plus tard, c'est déjà en cours de formation) j'ai un cancer et si c'est le cas ben je vais pas aller me plaindre puisque c'est mon alimentation et mon mode de vie qui en sont la cause, je vais quand même pas accuser mon voisin pour mes erreurs. Soit j'ai un mode de vie adapté, soit j'ai un cancer (ou autre chose pour le peu de différence que ça fait...). Bref.

Réponse à Alex: je ne suis passé à rien du tout. J'ai plusieurs centres d'intérêts dans la vie et le cancer de manière absolue je m'en fous comme de la première peluche que j'avais à 2 ans et demi, dans un large sens ce qui touche à la santé me concerne. Et puis comme tu l'as dit la plupart des études menées sont des statistiques, et pour moi ça n'est pas de la science, autrement dit ça ne vaut rien. 60% de cancer de la rotule du poisson rouge provoqués par 72,5% de pesticides et qui ont 21,08% d'être guéri par une chimio, je laisse ça aux gens qui aiment se masturber avec les nombres. Par contre si jamais je tombe sur une réelle étude sur les cellules cancéreuses menées par de vrais chercheurs qui s'intéressent aux processus biologiques touça touça, je lirai.

Pardon si ces réponses semblent agressives, ce n'est pas contre vous. Juste que j'ai l'impression de perdre mon temps dans mes recherches vu que je tombe continuellement sur des réponses inutiles ou qui sont produites par une idéologie et non par une réelle recherche de vérité et de compréhension. Puis d'un autre côté ce genre de démarche fait souvent louper le principal: vivre est simple, la civilisation a rendu cela bien compliqué!

Déjà, avant même de pouvoir penser à étudier le cancer, il faudrait que je me concentre sur la cellule.

Je me souviens de mon cours de S.V.T: la cellule est composée d'une membrane plasmique, d'un noyau et d'un autre truc (me souviens plus).

Et c'est là que les choses deviennent intéressantes!

En fait à la base, je voulais juste voir "inhibiteur" et je tombe sur "inhibiteur GABA". Et c'est là que je me rends compte que je ne sais même pas ce que c'est qu'une cellule.

Je tombe par hasard sur une vidéo youtube:

Il me faudra une année rien que pour décortiquer tout ce méli-mélo et le jargon qui va avec.

En gros, vous pouvez oublier ce que vous avez appris à l'école: c'est incomplet, ne correspond absolument pas à la réalité! (génial, on passe des années à apprendre des trucs faux!)

Donc, pour le cancer, j'ai pas laissé tomber, mais voilà quoi, on verra plus tard, c'est juste pas à ma portée pour le moment (si je ne sais même pas ce qu'est une cellule, comment pourrais-je comprendre ce qu'est une cellule cancéreuse).
IP archivée

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #11 le: dimanche 10 avril 2016, 11:44 »

A l'école, c'est simplifié, mais c'est vrai quand même.

Si tu veux apprendre la chimie des cellules, il faut poursuivre les études. Ce n'est pas en collège que tu vas apprendre le fonctionnement des cellules, au mieux tu verras le développement des cellules de levure et c'est tout.

Il existe des études scientifiques très sérieuses, mais elles visent à trouver des traitements moins agressifs, par exemple.
IP archivée

Hikari

  • Orateur persévérant
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 43
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #12 le: dimanche 10 avril 2016, 13:53 »

Oui plus je cherche et plus je tombe sur des phénomènes biochimiques (rien que lors d'un effort physique il y a plusieurs transformations liées au phénomène d'anaérobie, tout un fatras juste pour ça). Le corps semble être un lieu très propice à tout un tas de réactions chimiques, et visiblement sans savoir quelle réaction à lieu dans quelle zone et pourquoi on peut pas comprendre ce qui se passe.

Après je suis convaincu que le meilleur remède est, comme le disait Hippocrate, la nourriture que l'on mange. Mais comme je suis tatillon je veux quand même faire le lien et savoir de manière sûre comment un mode de vie sain permet d'avoir un corps sain, donc forcément je dois chercher.
IP archivée

Songe

  • Observateur
  • Pipelette intarissable
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Messages: 5.250
  • Chérie officielle chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #13 le: dimanche 10 avril 2016, 14:23 »

lLaisse tomber tu ne trouveras rien, parce que les tenants et les aboutissants sont bien plus compliqués.

il ne suffit pas de manger des graines germées et des jus de navets, pour échapper à toutes les maladies.


Aucun régime alimentaire ne viendra compenser les faiblesses génétiques de ton ADN par exemple.

IP archivée
A chaque chose malheur est bon, Demain ne meurt jamais... parce qu'il n'existe pas !

alex

  • Administrateur
  • Dictionnaire ambulant
  • ********
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15.140
  • Proprio officiel chez oim !
Etude de l'évolution d'une cellule cancéreuse
« Réponse #14 le: dimanche 10 avril 2016, 19:04 »

Et en plus du patrimoine génétique, avant de parler nourriture, il y a aussi l'environnement.
Le gaz d'échappement, les rejets des usines, la radio activité ambiante, l'air respiré dans une maison (avec des meubles traités au formol, etc.), et j'en passe.
Avant même de passer à table il existe une foule de moyens de choper un cancer. C'est la rançon du succès des temps modernes...
IP archivée
Pages: [1] 2  Toutes   En haut
 

+ Réponse Rapide

Page générée en 0.129 secondes avec 22 requêtes.